Fiche spectacle

Présentation d

Espace Saint Ravy : Exposition Pam Pam Tatemae

Du 12.10.2019 au 20.10.2019
Exposition
PublicTout public
DureeNC
Espace Saint  Ravy : Exposition Pam Pam Tatemae
Partenaires
Galerie Saint Ravy
Place Saint Ravy
Montpellier
Tél:04 67 34 88 80 / 04 67 60 82 42
http://www.montpellier.fr/1893-la-galerie-saint-ravy.htm

Exposition "Pam Pam Tatemae"




 

Du 27 septembre au 20 octobre 2019





Espace Saint-Ravy - Montpellier


Résumé

'Espace Saint-Ravy accueille l’exposition de Chloé Guillermin et Alexandra Guffroy, deux jeunes artistes diplômées de l’Institut Supérieur des Beaux-Arts de Besançon

Leur collaboration naît en 2013 lors de leurs études. Alors que chacune approfondit sa pratique artistique de son côté, plusieurs occasions leur ont cependant permis de collaborer à nouveau et d’enrichir mutuellement leur travail, par exemple lors d’une résidence commune de deux mois à Takasaki (Japon) en 2018. C’est à nouveau le cas aujourd’hui avec l’exposition Pam Pam Tatemae à l’Espace Saint-Ravy. Pour ce projet, Chloé et Alexandra présentent un ensemble de dessins, sculptures, vidéos et installations nourri de leurs voyages et de leurs rencontres tout en questionnant l’identité sociale.


Vernissage le jeudi 26 septembre 2019 à 18h30

Le titre de l’exposition Pam Pam Tatemae est composé de deux parties. La première, « Pam Pam », est l’abréviation du nom de leur collectif, « Pamelas », et évoque aussi le bruit d’un coup de feu, par onomatopée. La deuxième partie du titre, « Tatemae », est un mot japonais. Venant de l’expression « honne tatemae », il désigne le contraste entre les véritables sentiments et désirs d'une personne (honne) et la conduite, les opinions qu'elle expose en public ou au travail (tatemae). Ce choix de titre résume le travail des deux artistes sur les notions de l’être et du paraître. Pam Pam tatemae, tel est le son du coup de fusil sur le « masque social » que les deux jeunes artistes entendent tirer.

« Dans notre travail, la notion de masque, de jeu, est très présente. On la retrouve dans nos performances, où nous aimons nous jouer des masques sociaux. Dans le film que nous avons tourné au Japon, nous apparaissons masquées au milieu de la foule, dans des lieux privés et publics, mais également démasquées en prenant des postures parfois provocantes, afin de soulever ce contraste tabou qui régit nombre de comportements sociaux. Lors d’une résidence dans l'Est de la France, nous avons passé une semaine dans un supermarché, questionnant par des petites actions humoristiques la limite des statuts au sein d’un lieu de travail. Étions-nous vendeuses? Clientes? Simples curieuses ? Prestataires ? Quel masque porter? ».

Avant d’intégrer l’Institut Supérieur des Beaux-Arts de Besançon, Chloé a étudié la communication visuelle à Lyon, et Alexandra, les arts-plastiques à l’Université de Strasbourg. Depuis son arrivée à Montpellier il y a deux ans, Chloé a réalisé une fresque à l’occasion de la sixième édition de la Galerie éphémère qui se tient chaque année aux Salines de Villeneuve-lès-Maguelone, et a exposé à l’atelier-galerie Alabarak de Montpellier. Alexandra, quant à elle, est actuellement en formation à « L’atelier des horizons » du Magasin de Grenoble, après avoir effectué une résidence à Zagreb (Croatie).

Collectionneuse, chercheuse, conteuse, échangeuse d’idées et de pratiques variées, Alexandra considère l'artiste comme étant avant tout un acteur de la société. Elle cherche à travers ses différentes rencontres quel est son rôle et comment elle peut agir. La clef de son travail est « l'autre », ainsi son travail plastique n'existe qu'à travers le duo et le collectif. L'essentiel de sa pratique ne se situe pas tant dans ce qui est montré à un instant T que dans le quotidien. « L'art c'est ce qui rend la vie plus intéressante que l'art » disait Robert Filliou. C'est dans cette idée qu'Alexandra tente de faire vivre son art.

Loin du syndrome de la page blanche, le remplissage, chez Chloé, est compulsif. Elle choisit son support pour s'en servir de cadre d’exploration. A la manière d'une radiologue étudiant la partie d'un corps, elle tente de faire émerger une portion du rhizome qui nous relie les uns aux autres. Du dessin à la sculpture, de la broderie à la performance, de la sérigraphie à l'image numérique, c'est par une pluralité de techniques qu'elle tente de canaliser l'énergie brute, et proposer une vision tantôt indigeste, tantôt poétique du monde qui nous entoure.

Un pied ancré dans le réel, l'autre valsant dans l'onirique, un jour en solitaire, un jour en collectif, c'est par une impulsion spontanée qu'elle tente de rendre visible ce flux bouillant qui nous englobe, et donne à voir la singularité d'un trait, contour de sa perception du monde.

Dates Lieu Adresse Accès handicapé Téléphone Site Internet Dispo
Le 16/10/2019 à 13:00 Galerie Saint-Ravy - Lieu d'art et d'histoire de la Ville de Montpellier Place Saint Ravy
34000 Montpellier
Accès Handicapés
04 67 60 82 42 10
Le 19/10/2019 à 13:00 Galerie Saint-Ravy - Lieu d'art et d'histoire de la Ville de Montpellier Place Saint Ravy
34000 Montpellier
Accès Handicapés
04 67 60 82 42 10
Le 20/10/2019 à 13:00 Galerie Saint-Ravy - Lieu d'art et d'histoire de la Ville de Montpellier Place Saint Ravy
34000 Montpellier
Accès Handicapés
04 67 60 82 42 10
Accéder à l'espace réservation (uniquement pour les structures sociales) Retour à la liste
Departement de l'hérault
Région Occitanie
Montpellier Méditerranée Métropole
Ville de Montpellier
L'Etat
L'Etat
Fonds développement vie associative
C.A.F 34
Fondation Orange
Fdi Promotion
SNCF Fondation
Vinci construction
Cros Occitanie