Fiche spectacle

Présentation d

Théâtre Jean Vilar : Le(s) visage(s) de Franck

Du 19.01.2018 au 20.01.2018
Théâtre
PublicTout public
Duree1h
Théâtre Jean Vilar : Le(s) visage(s) de Franck
Partenaires
Théâtre Jean Vilar
155, Rue Bologne
Montpellier
Tél:04 67 40 41 39
http://www.theatrejeanvilar.montpellier.fr/pages/?page=239

ATTENTION ! Ce spectacle n'entre pas dans l'abonnement du théâtre Jean Vilar
Réservation dans les Maisons pour tous partenaires.



THEATRE JEAN VILAR MONTPELLIER



Le(s) visage(s) de Franck



19 janvier 2018 20:00 - Maison pour tous Georges Brassens Montpellier

 
20 janvier 2018 20:00 - Maison pour tous François Villon - Montpellier







ATTENTION ! Ce spectacle n'entre pas dans l'abonnement du théâtre Jean Vilar
Réservation dans les Maisons pour tous partenaires.


Georges Brassens

Téléphone : 04 67 40 40 11   /   Fax : 04 99 58 39 72

E-mail : mpt.brassens@ville-montpellier.fr


François Villon

Téléphone : 04 67 45 04 57  /   Fax : 04 99 58 89 94

E-mail : mpt.villon@ville-montpellier.fr




Écriture et mise en scène : Charles-Eric Petit / Son : José Amerveil / Création lumière : Yann Loric
Avec : François-Dominique Blin
Durée : 1h

Résumé

Avec la complicité de cinq Maisons pour tous de l'ouest montpelliérain, le théâtre sort de ses murs pour provoquer de nouvelles rencontres. Une occasion supplémentaire de découvrir des lieux impliqués dans la vie de leur quartier et de mieux comprendre et appréhender les richesses de la ville où nous vivons.


Franck est un individu contemporain qui souffre de cynisme. Franck n'a pas de travail et a pourtant fait tous les métiers. Il refuse de se laisser prendre au jeu. Franck, en tant que problème, n'arrive pas à se résoudre. Franck partage une étymologie avec affranchi et avec franchise. « L’affranchi » est cet individu entre deux états, entre esclave et homme libre, entre homme émancipé et aliéné social. Quant à « la franchise »... est-ce qu’il viendrait à l’idée de quiconque de dire ce qu’il pense vraiment ?
Pour parler de ce personnage, Charles - Éric Petit a mené un véritable travail d’enquête, suite à la commande d’écriture passée par La Cité-espace de récits communs à Marseille, autour de la thématique de la crise. Son texte est construit comme un manifeste, dont les envolées littéraires et la ferveur contestataire ne sont pas sans évoquer un Léo Ferré. Un dispositif suit, de l’intérieur, l’évolution du personnage travaillé par l’acteur. On entend sa voix et ses pensées. On voit une icône pop subversive, mais, tout fantasme abandonné, ce n’est qu’un « client » comme les autres qui dénude ses pensées.
Créée à Marseille en 2005, la Compagnie l’Individu travaille essentiellement à partir de textes écrits et mis en scène par Charles-Éric Petit.

Accéder à l'espace réservation (uniquement pour les structures sociales) Retour à la liste
Departement de l'hérault
Région Occitanie
Montpellier Méditerranée Métropole
Ville de Montpellier
L'Etat
L'Etat
C.A.F 34
Fondation Orange
Fdi Promotion
MSA