Théâtre
Tout public
Montpellier,34090
03/06/2023 17:00
50 mins
DATE LIEU ADRESSE TELEPHONE WEB DISPO
10/06/2023 19:00 Domaine d'O Entrée sud Rond-Point du Château d’O : Théâtre d'O (salle Paul Puaux et studio Gabriel Monnet) 178, rue de la Carriérasse : Entrée sud Rond-Point du Château d’O Montpellier 34090 04.67.63.66.67 Printemps des Comédiens
09/06/2023 19:00 Domaine d'O Entrée sud Rond-Point du Château d’O : Théâtre d'O (salle Paul Puaux et studio Gabriel Monnet) 178, rue de la Carriérasse : Entrée sud Rond-Point du Château d’O Montpellier 34090 04.67.63.66.67 Printemps des Comédiens
08/06/2023 21:00 Domaine d'O Entrée sud Rond-Point du Château d’O : Théâtre d'O (salle Paul Puaux et studio Gabriel Monnet) 178, rue de la Carriérasse : Entrée sud Rond-Point du Château d’O Montpellier 34090 04.67.63.66.67 Printemps des Comédiens
03/06/2023 17:00 Domaine d'O Entrée sud Rond-Point du Château d’O : Théâtre d'O (salle Paul Puaux et studio Gabriel Monnet) 178, rue de la Carriérasse : Entrée sud Rond-Point du Château d’O Montpellier 34090 04.67.63.66.67 Printemps des Comédiens

Printemps des comédiens : Rapport pour une académie

Habitué du Printemps, démiurge de la saisissante Phèdre de Sénèque en 2022, Georges Lavaudant explore les mystérieuses terres kafkaïennes. « Qui sont, dit-il, comme des carrefours où toutes sortes de pistes se croisent ». Explorations, au pluriel.   C’est un texte court où Kafka pose cet axiome fondamental : lorsqu’on n’a pas le choix, il est vital de trouver une solution pour s’en sortir, et, dès lors, légitime d’utiliser tous les moyens possibles. Peter le Rouge, singe en captivité, prisonnier dans sa cage, ne trouve pas les hommes particulièrement attirants. Mais s’il faut les imiter (à proprement parler « les singer ») cela lui offrira peut-être une solution pour échapper à la captivité. D’où ce discours tenu devant une docte Académie : admirez, Messieurs, mes progrès sur la voie de l’humanité. Roublard, Peter le Rouge arrive à ses fins. Et avec une certaine « facilité », ajoute-t-il, non sans malice : n’est-il pas devenu, à force de dissimulation, l’un des plus grands artistes de son temps ?  Comme toujours chez Kafka, le récit est allégorique et concret tout à la fois. Mais il ne nous en dévoile que le strict nécessaire. Pour le reste, à nous de nous interroger…

ACCES

PARTENAIRES